Un coup d’œil dans le rétroviseur, avant de s’attaquer sérieusement à cette nouvelle année… Avec du nouveau pour cette seconde rétrospective sur une sélection des vins dégustés tout au long de 2012 : cette fois-ci, on cite les « must » mais on n’oublie pas de balancer…et y’a du LOURD !

 

LES TOPS…

de 2012 !

 

ALSACE

 

DOMAINE TRIMBACH

RIESLING CLOS SAINTE HUNE 1990

30122012231

 La robe est d’un magnifique jaune or.

Le nez, complexe, s’ouvre sur des notes de minéralité, de tabac blond, de fruits jaunes bien mûrs accompagnés de fines et subtiles fragrances florales… On y retrouve, bien sûr, le côté solaire et confit du millésime, mais sans rien d’exacerbé.

Ample et gras en bouche, le vin offre une patine qui, seule, peut orner les meilleurs blancs de la planète à leur maturité…

La finale, d’une longueur presque interminable, impressionne par son époustouflante fraîcheur !

 Note Vinissime : 19/20

 

DOMAINE ERIC ROMINGER

RISELING SCHWARTZBERG 2005

30122012234

Certes moins opulent que le précédent, ce riesling offre néanmoins des qualités qui en font un vin de terroir hors norme.

Très aromatique, la bouche est droite, pure, avec une matière soyeuse soutenue par une fine acidité.

Une jolie finale, sapide et cristalline…

 Note Vinissime : 17/20

 

 

BORDEAUX

 

CHATEAU COURONNEAU 2010

A.O.C BORDEAUX

01012013261

 Le millésime 2009 dégusté il y a quelques mois fût pour moi une magnifique découverte… Le 2010 se situe encore un cran au-dessus, avec un nez d’une grande complexité aromatique et une bouche éclatante qui rappellent certains grands crus classés de la région…

A carafer 2 heures (minimum) avant le service ou à attendre 4 à 5 ans… pour accompagner un beau gibier.

Il restera à attendre le (difficile) millésime 2011 pour confirmer ou non l’entrée de ce domaine dans la cour des grands !

Un magnifique BIO, à moins de 10 €… eh oui !

 Note Vinissime : 16.5 - 17/20

 

CHATEAU DUCRU-BEAUCAILLOU 2005

A.O.C SAINT-JULIEN

 01012013263

 La robe est très sombre, presque noire…aucune trace d’évolution n’est perceptible.

Le nez, encore très fermé, laisse s’échapper de subtils parfums de fruits noirs, de cèdre et de graphite.

Un corps considérable et de prodigieux tanins, fins et serrés, garantissent un grand avenir à ce vin qui n’en est qu’à l’aube de sa grande carrière…

Sans doute la plus grande réussite du domaine depuis 1982.

Note Vinissime : 18.5 - 19/20

 

BOURGOGNE

 

DOMAINE GUFFENS-HEYNEN

MACON-VILLAGES TRI DE CHAVIGNE 2002

 Tri de chavigne

La robe, limpide et brillante, est d’un splendide jaune or.

Le nez offre une grande complexité aromatique sur les fruits jaunes, les agrumes, le miel et la pierre à fusil avec de fines notes iodées.

Le vin explose littéralement en bouche en libérant tous ses arômes, le tout avec un équilibre époustouflant.

Magnifique finale saline d’une longueur exceptionnelle !

 Note Vinissime : 18/20

 

 

 

CHAMPAGNE

 

CHAMPAGNE VOUETTE ET SORBEE

Cuvée « Blanc d’Argile »

28122012227

  La cuvée « Fidèle » m’avait un peu déçu par son côté un peu trop oxydatif, mais il en a été tout autrement pour ce Champagne 100 % chardonnay.

La robe, jaune clair à reflets or, est magnifiquement parée de bulles très fines.

Le nez est pur et complexe à la fois. De subtiles parfums de fruits exotiques, d’agrumes, de fruits secs accompagnés de tendres notes beurrées accompagnent jusqu’en bouche ce nectar onctueux et raffiné.

La finale est persistante et fraîche avec une élégance extrême.

Un grand Champagne BIO qui tutoie les plus grands…les « gourous » vont bientôt être sur sa trace…pour sûr !

 Note Vinissime : 17.5/20

 

 

JURA

 

 DOMAINE DIDIER GRAPPE

SAVAGNIN 2003

 01012013250

Craignant l’impact du millésime, j’avais eu tôt fait de me délecter de ce plaisant nectar dans sa prime jeunesse… Bien mal m’en a pris, comme j’ai pu le constater en dégustant ma dernière bouteille : le vin n’a rien perdu de son éclat ; bien au contraire, il a gagné en complexité et dégage les parfums extravagants et nobles du grand savagnin à maturité.

La bouche est ample avec une salinité généreuse.

Et que dire de la finale, longue et fraîche, sur des notes de coing, de noix vertes et d’épices…

 Note Vinissime : 17/20

 

LANGUEDOC

 

CHÂTEAU LA BARONNE

LAS VALS Blanc 2005

VDP d’HAUTERIVE

DSC_0250

   Si les rouges du domaine m’ont comblé cet été, ce 100 % Roussanne est un plaisir encore plus grand…

La robe est d’un jaune or prononcé mais limpide.

Le nez est exubérant, sur l’abricot, le miel, les fleurs blanches, la noisette, avec une pointe d’orange amère.

La bouche, élégante avec une matière incontestable, est digne d’un grand Châteauneuf. Une finale longue, tout en fraîcheur…

Incontestablement, il s’agit d’une pointure …et à son apogée !

 Note Vinissime : 17/20

 

DOMAINE DE LA GRANGE DES PERES

VDP de l’Hérault rouge 2005

 Grange des Pères

La robe est d’un magnifique rouge brun à reflets orangés.

Le nez est expressif et offre une palette impressionnante d’arômes tout d’abord aux accents bourguignons (griotte), puis ensuite sur des arômes propres à la syrah des côtes-du-rhône nord pour terminer sur les agrumes et des notes d’écorce d’orange.

La bouche présente un équilibre remarquable avec un soyeux et une gourmandise hors du commun. Une belle acidité vient soutenir l’ensemble en assurant une grande fraîcheur.

Un grand vin arrivé à son optimum et qui se marie avec quasiment tous les fromages que l’on peut réunir sur un plateau digne de ce nom !

Pratique pour finir un repas en apothéose !

 Note Vinissime : 18/20

 

 

LOIRE

 

LA FERME DE LA SANSONNIERE

LES VIEILLES VIGNES DES BLANDERIES

2006

02012013268

 Ce magnifique « Vin de Table » est la preuve que, même dans des millésimes assez moyens, Mark ANGELI est en mesure de nous donner un nectar de dimension planétaire…

Derrière une robe d’un jaune paille relativement soutenu se hissent, par paliers, une succession d’arômes de fleurs et de fruits blancs, d’agrumes, de craie, de miel et de cire d’abeille…

Le vin augure un grand liquoreux, mais la bouche dit tout autre chose : c’est gras et d’une richesse époustouflante, certes, mais il s’agit bien d’un vin sec avec toute la complexité que l’on peut attendre d’un « grand vin » ! L’équilibre frôle la perfection. La finale est loooongue ….sur la minéralité !

Note Vinissime : 18/20

 

 

RHÔNE

 

DOMAINE THIERRY ALLEMAND

CORNAS REYNARD 2003

 Th

La robe est d’un joli rouge pourpre foncé avec d’infimes reflets tuilés.

Le nez offre de délicats arômes de fruits rouges et noirs, de fumée, de cèdre avec une pointe de minéralité.

L'attaque est soyeuse. Des tannins fins et serrés accompagnent une matière, à la fois dense et onctueuse.

La finale est tout en longueur et, ce qui est peu coutumier du millésime, d’une fraîcheur irrésistible !

 Note Vinissime : 17/20

 

 

DOMAINE ETIENNE GUIGAL

CHÂTEAU D’AMPUIS 1999

 Chateau d'Ampuis

La robe est rouge sombre avec des reflets à peine tuilés.

Le nez, ouvert sur les fruits rouges, les épices et la réglisse laisse apparaître une légère pointe de minéralité.

La bouche est ample, concentrée, mais sans aucune lourdeur. Les tanins fins et distingués octroient une certaine noblesse à ce vin qui touche son optimum…mais qui y restera de nombreuses années encore !

 Note Vinissime : 17.5/20

 

 

SAVOIE

DOMAINE Jacques MAILLET

MONDEUSE 2011

 Chautagne

 Je me permets de reprendre simplement les commentaires de l’été dernier : « Hors catégorie », cette mondeuse présente un nez complexe sur les petits fruits noirs, la violette, le poivre et la réglisse. La bouche se révèle équilibrée, dense et charnue avec des tanins veloutés et onctueux. La finale est longue, fraîche avec une grande gourmandise aromatique. Un modèle absolu ! A attendre quelques années…ce sera encore mieux !

Note Vinissime : 17.5 - 18/20

 

…ET LES FLOPS…

 

 …DE 2012 !

 

BORDEAUX

CHATEAU COS D’ESTOURNEL 1990

A.O.C SAINT-ESTEPHE

Second Grand cru Classé

  01012013244

Gouté à 3 reprises sur 10 ans, il faut le reconnaître : ce 90 est franchement raté !

Les mots me manquent pour décrire un vin qui, heureusement, a mieux réussi dans d’autres millésimes…

 

 

 

BOURGOGNE

 DOMAINE LAMARCHE

LA GRANDE RUE 1994 et 1995

 01012013247

Et dire que ce domaine s’était battu et avait fini par obtenir l’appellation Grand Cru en 1991 pour cette «  La Grande Rue » !

Le 95 est tout juste du niveau d’un Vosne Village… et le 94 n’est même pas digne d’une sauce…

 

 

 

RHÔNE

  DOMAINE CHAPOUTIER

ERMITAGE DE L’OREE 2000

01012013239

Voici un exemple de vin noté 8/10 par les « experts RVF » : très bon vin...

Le grand BOB, quant à lui, estime qu’il faudra plusieurs dizaines d’années pour que ce vin atteigne son optimum…

Peut-être, mais d’ici là, qui pensera à le vérifier ? Et puis tout sera vendu …et sûrement bu en ayant fait de multiples déçus…

Revisité par VINISSIME, le commentaire soulignerait plutôt que, malgré une belle concentration, le vin présente un côté déséquilibré et lourd…qui n’a de noble que ses origines.

Cette bouteille est certainement le moins grand « flop » des 3 vins cités dans ce palmarès…mais quand même, pour 140 € le flacon (prix moyen réactualisé) on pourrait s’attendre à davantage de « buvabilité » !

                                

 Comme quoi, des domaines réputés n'offrent pas toujours

les meilleures garanties...

           BONNES ET HEUREUSES...

... DECOUVERTES 2013 !

 


 

 Paroles d'historien...

"Subtile émanation de la terre, le grand vin contient le bien-être du corps,

le fugace bonnheur de l'âme ;

il nous rend l'allégresse et la violence des espérances."

                                                                                         Gaston ROUPNEL