MILLESIME BIO 2013 :

Mes Coups de cœur !

 Blog2010MillésimeBio-016[1]

 

  Ce « Millésime » 2013 confirme, s'il le fallait, que le niveau qualitatif des vins de notre beau pays (et ceux des autres pays d'ailleurs) ne cesse de progresser. Somptueuse démonstration faite par tous nos viticulteurs du rôle prépondérant du vin de qualité dans notre société, même dans un contexte économique difficile pour le consommateur. Cavistes et exportateurs notamment se sont pressés à Millésime Bio... Et le nombre d’exposants continue de progresser d’année en année.

Au point d'ailleurs de faire presque oublier la dissidence qui s’installe au travers de salons « off » :  des domaines prestigieux, dont certains ont été à l’origine de "Millésime Bio", l'ont déserté pour se réfugier aux mêmes dates dans d’autres lieux... à quelques kilomètres seulement de Montpellier.

Aux dires des exposants, la cause essentielle de ces défections réside principalement dans le seul coût de l’emplacement, qui a explosé ces dernières années, et qui n’est plus compatible avec le budget des plus petits d'entre eux.

N'y a-t-il vraiment pas d'autre solution pour régler ce problème que de jouer ou de laisser s'installer l'éclatement ? Allons-nous casser ce bel outil de promotion et laisser la part belle à ceux qui, hors de nos frontières, savent regarder d'abord le résultat : que dirions-nous d’un Millésime Bio de Munich, de Milan ou, pourquoi pas, de Barcelone ?

Il est urgent de se comporter en adultes et en chefs d'entreprise responsables, et d'accepter pour une fois, eh oui, de mettre de l'eau dans son vin !

 

 Passons maintenant à ceux qui ont particulièrement brillé lors de cette édition 2013... parmi les vins que j'ai pu déguster !  (Certes, il y a toujours de l’injustice à ne pas déguster sur tous les stands, mais j'ai mis un point d'honneur à passer notamment chez tous ceux qui l'ont souhaité).

 

ALSACE

 

Domaine Jean Becker

Riesling Lerchenberg 2009

 Riesling Becker

Un « lieu dit » qui en montre beaucoup sur ce que l'on peut obtenir d’un riesling dans un millésime qui ne lui est pas particulièrement favorable. Complexe, harmonieuse avec un bel équilibre, la bouche est ample et souple, avec une finale agréable.

Le domaine propose également de nombreux autres vins de terroir et grands crus, dont le Schoenenbourg (non présenté sur le salon) particulièrement adapté au Riesling et propice à l’élaboration des VT et SGN.

Excellent accueil au stand assuré par Martine BECKER, PDG et commerciale du domaine, intarissable sur l’historique du domaine, la géologie, l’étymologie des terroirs…

 

 

Domaine Pierre Frick

Carrière 2006

Auxerrois

 Carrière 2006

La robe est d’un beau jaune d’or. Le nez est expressif et complexe sur les fruits exotiques, la mirabelle, la pomme verte, avec de subtiles notes réglissées. L’attaque est franche et la bouche est suave, avec une matière riche qui la tapisse sans aucune lourdeur. La finale est longue et fraîche sur de fines notes de fruits exotiques.

Tous les vins du domaine sont remarquablement élaborés. Ils ont chacun une personnalité propre, et la dégustastion mérite d'être enrichie des commentaires du maître du domaine, qui partage volontiers ses connaissances des cépages et des terroirs.

 

 

 

Domaine Stentz-Buecher

Sylvaner Vieilles Vignes 2010

 

Sylvaner 2010

Un millésime qui propulse en avant un cépage trop souvent oublié ou mis à l’écart des « Alsace ». Des raisins récoltés à haute maturité. La bouche est puissante et concentrée, soutenue par une belle acidité. L’ensemble est bien équilibré, avec une finale tout en fraîcheur sur les agrumes confits, les fruits jaunes et la minéralité. Bâti pour la garde. De la belle ouvrage !

Le domaine semble bien s’investir, à tous niveaux. A suivre…

 

 

BORDEAUX

 

Château Couronneau

Cuvée Pierre de cartier 2010

AOP Bordeaux supérieur

 Couronneau

Nez fin et complexe sur les fruits noirs, les épices et le cacao. La bouche est ample et généreuse avec de superbes tanins ciselés et soyeux. La finale est longue et sèveuse… Décidément, le domaine joue dans la cour des grands ! Cette cuvée est épuisée, mais le millésime 2011 présenté en partie sur ce salon démontre, une fois de plus, que, même dans une année plus délicate, le travail et le savoir-faire sont toujours récompensés ! Ne pas hésiter à servir à table les vins du domaine en compagnie de crus bourgeois et même de crus classés… ils ne dépareilleront pas…bien au contraire !

 

 

Château de la Grolet

Tête de cuvée 2010

AOP côtes de Bourg

 La Grolet

Un vin d’une grande subtilité, avec un nez complexe sur les fruits frais (rouges et noirs), la violette, et de tendres notes épicées. L’attaque est franche et la bouche, charnue, s’appuie sur une belle assise tannique. La finale, d’une longueur plus que respectable, développe une grande énergie. A garder au moins 5 ans pour en apprécier pleinement le potentiel.

 

  

BOURGOGNE

 

 

Domaine Guillemot-Michel

Quitaine 2011

AOP Viré-Clessé

 

Quintaine

Le domaine ne produit qu’un vin par millésime, mais quel vin ! Frais et aromatique, le nez est d’une subtilité et d’une complexité hors du commun sur les fruits jaunes bien murs, les fleurs blanches et la minéralité. La bouche, tendre et savoureuse, est soutenue par une fine acidité. Un vin d’une précision absolue qui offre une finale d’une longueur impressionnante. De la très haute couture, faite pour la gastronomie comme pour être dégustée seule. Dans les deux cas, il ne laissera jamais un amateur de Bourgogne insensible à son irrésistible éclat !

 

 Domaine Verdereau  Huber

Les Bertins 2011

Pommard 1er Cru

 Pommard

Il m’a été très difficile de choisir entre les Pommard et les Volnay du domaine… mais ce 1er cru est vraiment d’une race et d’une complexité hors du commun. En bouche, le vin est d’une puissance remarquable et repose sur des tannins fermes mais soyeux. Loin d’écraser le fruit, l’élevage en fût de chêne souligne l’expression aromatique avec un grand respect du terroir. La finale est magistrale !

A attendre au moins 10 ans pour l’apprécier pleinement.

 

 

LANGUEDOC

 

 

Abbaye de Valmagne

Cardinal de Bonzi 2009

AOC coteaux du Languedoc

 Cardinal de BONZI

Un magnifique assemblage de syrah et de mourvèdre pour la cuvée phare du domaine. Le nez est fin et complexe, sur les fruits noirs, la truffe et les épices. L’attaque en bouche est franche et l’ensemble est ample, généreux et tendre à la fois. La finale est tout en fraîcheur sur le bâton de réglisse. On peut consommer ce vin dès à présent, mais son potentiel lui permettra certainement d’attendre 10 à 15 ans. Autour des 18 €, ce vin est d’un bon rapport prix/plaisir.

Le « secret de frère Nonenque » (déjà cité sur ce blog), entrée de gamme, est un petit vin de pays qui, à lui seul, vaut un détour !

 

 

 

Domaine des Homs

Gravières de Sancastel 2011

AOP Minervois

 Les HOMS

Cette nouvelle dégustation confirme mes impression de début décembre 2012 juste peu de temps après la mise en bouteille, même face à d’autres cuvées de la même appellation et présentes lors de ce salon. Cette syrah, finement boisée, offre une texture, un équilibre et une fraîcheur  impressionnants. Et quelle allonge…

Un domaine sur lequel il faudra compter dans les années à venir !

 

Domaine Khalkhal- Pamies

Kalys 2011

AOP Minervois

 D

Il n’y a plus d’entrée de gamme chez David Pamies, hormis le prix de cette magnifique cuvée ! Comme quoi l’exceptionnel peut être à la portée de tous !

Moins de 8 € chez tous les bons cavistes ! Goutez-le, faites-vous en une idée et envoyez-moi vos commentaires…sans inquiétude !

 

 

LOIRE

 

Domaine Delesvaux

Cuvée Anthologie

Sélection de grains nobles 2010

AOC Coteaux du Layon

 Grains nobles

 

Une cuvée qui porte bien son nom… La robe est d’un magnifique jaune d’or à reflets ambrés. Le nez est d’une complexité et d’une finesse incroyables sur l’ananas, l’abricot, le miel, la cire d’abeille avec une pointe de safran. La bouche est ample et onctueuse. Les 360 gr de sucre n’entament en rien la fraîcheur de ce nectar dont la persistance aromatique excède les 15 caudalies…Un vin d’exception qui dépassera assurément le quart de siècle ! Rare et cher… mais il le vaut bien !

 

 

Domaine Fabrice Gasnier

Cuvée signature 2010

AOC Chinon

 

Chinon

 

Une robe d’un magnifique rouge grenat sombre. Le nez est une parfaite expression aromatique du cabernet franc, avec notes de cassis, de violette, de poivre vert et de réglisse. La bouche est de grande amplitude, avec des tanins omniprésents mais fins et serrés comme  peuvent l'être les vins racés. Très longue finale, tout en fraîcheur.

Fabrice Gasnier appose son sceau sur une cuvée qui fera date.

 

Château de Passavant

Les Greffiers 2010

AOC Coteau du Layon

 Les Greffiers

 

La robe est d’un jaune paille limpide à reflets brillants. Le nez est discret mais complexe sur les fruits exotiques, l’ananas, le citron, les fleurs blanches avec de tendres fragrances minérales. L’attaque est tout en dentelle et la bouche est d’une suavité remarquable. Subtile finale tout en fraîcheur sur le menthol et la minéralité. Loin d’être un vin de concours pour journaliste en quête de vins bodybuildés, ce vin est, avant tout, un vin « ajusté » pour la gastronomie.

Les rouges de ce domaine ne sont pas non plus dénués d’intérêt. Du fruit et …toujours beaucoup de finesse !

 

  

SAVOIE

 

Domaine Giachino

Cuvée Marius et Simone

Jacquère 2011

 Savoie

Ce vin à la robe jaune or prononcé offre une intense puissance aromatique sur les fruits exotiques, la poire bien mûre et la minéralité. La bouche, ce qui est surprenant pour ce cépage, est grasse et onctueuse mais sans aucune lourdeur, ce qui le rend très digeste.

On ne peut que se réjouir de la montée en puissance de ce domaine de Savoie…sur les traces du grand « Jacques » (Maillet) dont les vins contribuent à la reconnaissance internationale des vins de la région !

 

 

SUD-OUEST

 

Domaine Cosse Maisonneuve

La marguerite 2011

AOP Cahors

 La marguerite

Antithèse de la rusticité des vins de Cahors, les vins élaborés par ce domaine sont d’une souplesse, d’une rondeur et d’une onctuosité à couper le souffle !

Avec la cuvée La marguerite 2011 nous sommes en présence d’un des plus grands vins de cette appellation, peut-être le meilleur… Un boisé remarquable qui subjugue le fruit, une amplitude monumentale et des tanins racés. Tout n’est que finesse et harmonie dans ce flacon qui entrera vraisemblablement dans la légende … mais plus difficilement dans les foyers des amateurs (2000 bouteilles pour la planète !)

 

 Encore quelques images.....

David PAMIES

 

 

 

 

 

 

 

 Déguster est une chose sérieuse...

 Mais David PAMIES (au centre) peut rester décontracté :

son vin, dès l'entrée de gamme, c'est du plaisir assuré !

 

Philippe D'ALLAINES

Phillippe D'ALLAINES (Abbaye de Valmagne)

en compagnie d'une charmante exportatrice...

 

Bénédicte PIAT

 

 

 

 

 

 

Bénédicte PIAT (Château Couronneau), présente

une gamme de (très) grands vins de bordeaux, à des

rapports prix/plaisir exceptionnels


Les choses ont bien changé...

" Autrefois, on faisait de grands vins par hasard "

                                                                               Emile Peynaud