PINOT NOIR STRANGENBERG

2010

Domaine Eric ROMINGER

68250 Westhalten

 

Sur le Strangenberg

 

Situé à l'entrée de la Vallée Noble, sur le ban communal de Westhalten, le lieu-dit STRANGENBERG étend son plateau en pente douce en direction sud/sud-est. Bénéficiant d'un ensoleillement idéal, sur sol brun calcaire recouvrant une dalle de calcaire dur, il offre un terroir particulièrement propice à la culture du seul cépage rouge d'Alsace : le Pinot Noir.

Le Pinot Noir Strangenberg du Domaine Rominger mérite à lui seul le détour.

Le domaine est en bio depuis longtemps. Le respect du sol, de la vigne, des terroirs, alliés au talent, à la générosité, au travail, au sens de l'amitié et du partage de Claudine et Eric Rominger donnent aux vins produits avec passion sur le Domaine ce petit quelque chose qui les surclasse.

Passer au Domaine Rominger, c'est goûter à l'accueil enthousiaste et chaleureux de Claudine, et  faire l'expérience d'une vraie rencontre avec ceux qui font le vin : si Eric se partage essentiellement entre vignes et cave, il sait se rendre disponible pour le caveau, et si Claudine se partage essentiellement entre le caveau et le bureau, elle file dans les vignes autant qu'elle le peut !


Le vin dégusté...

 

Strangenberg 2010

 

On admire d'abord sa robe, d'un rouge carmin profond avec de magnifiques reflets violets.

Puis vient le nez, racé, complexe et enchanteur à la fois, qui s'ouvre par paliers successifs sur les fruits noirs, les épices douces, la minéralité, la réglisse...

En bouche, l'attaque est empreinte d'un dynamisme et d'une fraîcheur remarquables, qui apportent au corps et à la texture ce qu'il faut d'équilibre pour en faire un magnifique vin de gastronomie. Souligné par un boisé encore bien présent, mais harmonieux, ce Pinot Noir sera le compagnon idéal d'une viande blanche ou d'un beau plat de charcuterie artisanale. D'ici 2 à 3 ans, on pourra l'associer à un petit gibier.

 



"Tout n’est pas cirrhose dans la vie, comme le dit l’alcoolique"

                                                                          Frédéric Dard

  



 

Alcool (2)

Une image qui donne l'impression d'avoir trop bu !

Vous voilà dans la peau d'un alcoolique sans avoir dépensé un Euro !