Grand oral pour les AvInturiers...

... sur des syrah choisies

par RHONALIA !

 

Thomas, entre Yohann et Raphaël

Thomas, le président des AvInturiers,

entre Yoan et Raphaël ...

...Que l'AvInture commence !

 

 

Jeune société créée en 2009 par quatre associés passionnés des vins de la vallée du Rhône, RHONALIA n'a qu'une idée en tête : explorer les vignobles "au fil du Rhône", c'est à dire du Valais suisse, où le fleuve prend sa source, jusqu'à la partie la plus méridionale au sud des Côtes-du-Rhône, avant qu'il ne se jette dans la Méditerranée. Et la passion a très vite conduit au succès : après cinq ans d'expérience seulement, la société est déjà sollicitée par près d'une soixantaine de tables étoilées pour enrichir et diversifier leur carte des vins. Au fil du temps, le coeur de gamme franco-suisse du départ s'est complèté d'une sélection de cuvées "par-delà le Rhône", que les quatre amis continuent de construire au gré de leurs envies et découvertes.

C'est justement à la faveur de l'une de leur virée à la conquête de nouveaux domaines, en Alsace, que les AvInturiers se sont accaparés deux d'entre eux, Raphaël et Yoan, le temps d'une soirée..." Syrah-Rhônaliesque" !

Français ou suisse... c'est la question lancinante qui a servi de fil rouge toute la soirée !

Mais pour ajouter encore davantage de piment et tester les sens des AvInturiers, les vins ont été servis à l'aveugle, sans ordre logique... et impostures possibles annoncées !

 

Syrah 2007 du domaine Christophe ABBET à Martigny (Valais) :

Syrah et suisse ! La question est assez rapidement tranchée par les oenophiles qui reconnaissent assez aisément le caractère helvète du premier jus servi. La robe, légèrement tuilée, annonce un vin de quelques années déjà. Le nez est encore d'une belle fraîcheur, sur la prune, le poivre et les épices douces. La bouche est tendre et équilibrée, avec un petit côté solaire mais qui n'altère en rien son équilibre. Belle finale où l'on retrouve l'âme de la syrah. A son apogée, et pour quelques années encore !

Côtes-du-Rhône Nord de Frank BALTHAZARD (sans soufre) : 

Syrah et français ! Pas trop d'hésitation là non plus, pour la majorité des Avinturiers...

La robe est d'un rouge rubis profond ; le nez est sur les fruits noirs très mûrs, les épices et l'encens. Fraîche, longue et harmonieuse, la bouche est d'un régal absolu. Nous sommes en présence d'une valeur sure de la viticulture rhôdanienne. A suivre... de très près !

Mondeuse "Tête de Cuvée" 2012 Louis TROSSET :

Piège de cépage, dans lequel nous ne sommes pas tombés ! Ce vin-là n'est pas une syrah ! Violette et fruits noirs, mais pas de côté franchement poivré. D'où vient-il, c'est autre chose... Mais qu'importe : il est bon, surprenant, avec une bouche pleine d'énergie, soulignée par des tanins bien présents, mais sans aspérité... Mais bon sang, Savoie, bien sûr ! On en redemande !

Syrah 2012 de Philippe DARIOLI à Martigny (Valais) :

Syrah !Pour ce flacon, on aurait bien voulu crier "Vive la France" ! Mais que nenni, nous voilà à nouveau en Suisse. Même si le nez est encore légèrement marqué par le passage en fût, l'aèration laisse très vite poindre de superbes notes de fruits noirs, de poivre et d'épices. La bouche est serrée, avec un magnifique jus souligné de tanins fins et élégants. Bâti pour une longue garde.

Hermitage 2012 de Bernard FAURIE :

Syrah toujours ! Entre les deux, le coeur des Avinturiers balance... Pas évident d'emblée de s'affirmer de retour en France, avec ce vin au nez à la fois exubérant et complexe sur la cerise noire, les fruits rouges, le poivre, les fines épices, le zan, et bien d'autres arômes encore... La bouche est charnue et dense, avec une une belle finale, à laquelle je reprocherais cependant une légère pointe d'alcool. C'est très bon tout de même, et c'est parti pour de nombreuses années de garde.

Syrah 2011 (Vin de france) de François DUMAS :

France et syrah ! Voici un vin bien élégant, témoignage de ce que peut apporter la nouvelle génération à la viticulture de ce XXIème siècle. Un nez très frais entre fruits noirs et fleurs (violette) agrémenté de fragrances de poivre et de zan ; une bouche suave, onctueuse, à l'équilibre gourmand et à la buvabilité... dangereuse ! Qu'on se le dise : il ré-ga-le, et cela dès aujourd'hui et pendant quelques années encore. Nous en avons pleinement profité sur la sublissime côte d'agneau concoctée pour l'occasion par Gilles, le talentueux chef de notre QG, "Au Canon d'Or". Bon, on peut vous partager les vins... mais pour les talents de cuisinier, à vous de voir !

Syrah Vieilles Vignes "Chamosons" de Simon Maye 2005 (Valais) :

Nous voilà à nouveau partagés sur l'origine... mais pas sur le cépage. Plus qu'élégante sur les fruits noirs surmûris, la minéralité et les fines épices, cette syrah insite ardamment à la dégustation. La bouche est imposante avec une texture de taffetas et des tanins d'une  finesse remarquable. C'est valaisan, c'est grand, c'est gourmand, et ça n'en finit pas !

 Cornas 1996 de Noel Verset :

Et pour finir, France et syrah !

Témoignage de la possibilité de prendre des rides sans perdre la face, nous terminons cette dégustation avec un magnifique Cornas élaboré par celui qui fut l'un des fers de lance de l'appelation. Après quelques instants d'aération dans le verre, le vin délivre des fins parfums de sous-bois, d'humus et de champignons. La bouche est tendre, délicate, laissant poindre une fine acidité qui soutient merveilleusement sa structure, se substituant ainsi à des tanins complètement digérés au fil des années. La finale est longue, aérienne...Un plaisir pour les amateurs de vieux vins.... Les Avinturiers ne s'y sont pas trompés, qui ont eu conscience de déguster plus qu'un vin magnifique, une page d'histoire de la viticulture nord-rhodanienne !

 

Tout celà conclut cette soirée en hommage à la Syrah ( Suisse et française !). Et si vous voulez « descendre des Syrah au fil du Rhône », rendez vous chez Yoan Portillo, Raphaël Bennour et toute la bande de Rhônalia : en boutique, à Genève ou à Aix-les-Bains ou bien tout simplement sur Internet sur www.rhonalia.com. La diversité et l’originalité de la gamme, que ce soit sur les vins suisses, français ou d’ailleurs, est absolument remarquable, tout comme leur travail de recherche et de découverte : vous comprendrez donc pourquoi Franck Balthazar ou encore François Dumas seront bientôt des grands noms de la vallée du Rhône, tout comme Philippe Darioli ou Christophe Abbet en Valais !

 



Cornas

Une Syrah "ancienne génération" de Noel Verset....

...qui fait face à....

...une Syrah "nouvelle génération" de François Dumas...

La nouvelle génération

....et ce sont les AvInturiers qui en profitent ....

....tandis que pendant ce temps....

Yoan

....Yoan, le sommelier de Rhônalia, s'éclate au bar du Canon d'Or !

 



 Et, comme il se doit,

des remerciements tous particuliers…

A Raphaël et Yoan de Rhônalia, pour leurs choix judicieux, leur professionnalisme, leur enthousiasme...,

Au Canon d’Or, qui se surpasse toujours et encore pour accorder les mets aux magnifiques bouteilles dégustées,

Aux AvInturiers,… pour leur savoir boire !

  



 

 Les aromes du vin