...LES FLACONS

DE LA CAVE A STEPH !

 

Stéphane

Il nous l'avait promis... Promesse tenue ! Il faut dire qu'il y tenait, notre ami Stéphane, à nous faire goûter, et surtout partager, quelques beaux échantillons de sa cave... Les Avinturiers étaient au grand complet pour l'occasion, prêts à relever le défi des pièges tendus par l'un des leurs... Stéphane avait vu grand : 4 blancs et 6 rouges, rien que ça, pour lancer la saison ! En route pour cette belle dégustation... à l'aveugle cela va sans dire !

Côté "blancs" :

Si le cépage du premier vin (Chardonnay) est assez facilement identifié, personne ne sera parvenu à le localiser. A notre décharge, si l'appellation "Nuits-Saint-Georges" est très réputée pour ses rouges, les blancs y sont produits en quantité infinitésimale. Ce NUITS-SAINT-GEORGES 2007 du domaine Patrice Riom a fière allure et se comporte bien. Le nez est mi-fruité, mi-floral, encore légèrement marqué par son élevage. La bouche est bien construite et s'achève sur de belles notes minérales. Il nous semble que ce vin a atteint son apogée, mais nul doute qu'il y restera pour quelques années encore. 

Nous poursuivons avec un joli vin du Sud-ouest, un Bergerac blanc 2010 (sauvignon blanc+gris, sémillon et muscadelle). Peut-être un peu difficile après le premier flacon, mais un breuvage qui ne manque pas de caractère et qui présente une belle buvabilité avec un équilibre de bon aloi. Bref, l'assistance apprécie, sans pour autant reconnaître le vin du CHÂTEAU LES TOURS DES VERDOTS !

Le troisième blanc de la soirée est un Côtes-du-Rhône du CHÂTEAU DES TOURS 2009 (100 % grenache). Sa robe jaune paille trahit déjà bien son âge, mais la bouche a conservé un bel équilibre, confirmant un nez sur des notes florales et herbacées. Seule la finale, impactée par un léger manque de fraîcheur, trahit ses origines sudistes.

Le dernier de la série des blancs est rapidement identifié par la majorité du groupe. En effet, un RIESLING, de plus un SOMMERBERG 2009 du domaine Albert Boxler, ça cause ! Pur, longiligne, avec de beaux amers en finale, même dans un millésime moins propice au cépage, il sait tenir son rang. Une pointe d'acidité en plus, et cela aurait été parfait !

Côté "rouges" :

La côte de Beaune ouvre la série des rouges avec un POMMARD 2006 du domaine Rossignol-Changarnier. Las, c'est le vide sidéral au niveau des propositions de nos AvInturiers quant à son appellation... Tout juste si l'on pense à la Bourgogne... Qu'importe, le vin est fondu, gouleyant, prêt à boire... Je dirais même, pour ma part, qu'il était grand temps... mais, mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas ?

Nous dégustons ensuite PIECE DE ROCHE 2011 du domaine La Baronne, Vin de Pays d'Hauterive (ça ne s'invente pas !) en Languedoc. Sur de belles notes de fruits noirs, de réglisse, avec un petit côté minéral, la bouche est ample et généreuse avec une belle finesse du grain et une finale qui n'en finit pas... Personne ne l'a reconnu, et pourtant nombreux étaient ceux autour de la table qui l'avaient moult fois savouré... Je suspecte d'ailleurs Stéph de l'avoir volontairement servi trop chaud pour tromper les troupes... et il a réussi !

Petit détour par l'Italie maintenant, avec un magnifique BAROLO "RIVA ROCCA" 2010 du domaine Reverdito. Un nez délicat sur de fines notes de fruits noirs, d'encens et de réglisse. Long, complexe et racé, avec des tannins d'une extrême finesse, c'est, pour moi, le must de la soirée !

Prolongation dans la botte, pour notre plus grand plaisir, avec "RONCO MALO", un Babera d'Asti du domaine Berra Vittorio e figli. Issu d’un vignoble de coteaux, le vin est élevé 18 mois sur lies, puis mis en bouteille sans collage ni filtration. Un joli nez sur les fruits rouges et noirs avec une petite touche boisée et une bouche d’une grande finesse sur des tannins parfaitement ciselés. La finale nous ravit par son fruité et sa fraîcheur. De la grande biodynamie !

Retour en France, avec un Châteauneuf du Pape "LES SECRETS DE PIGNAN" 2010. En opposition par rapport aux deux précédents, puisque davantage sur la puissance que sur la finesse, ce vin encore jeune n'en présente pas moins un charisme hors du commun. Le nez est ouvert, sur les fruits noirs, la garrigue et les épices. La bouche est solide, avec une matière riche soutenue par des tannins omniprésents. Issu de vieilles vignes, ce Châteauneuf ne livrera tous ses secrets que dans 6 à 8 ans ! 

Dernier vin de cette belle soirée, un très beau VACQUEYRAS 2008 du Château des Tours, avec un nez assez discret sur des notes de petits fruits rouges et d'agrumes (eh oui...d'agrumes). La bouche offre un équilibre délicat entre puissance et finesse. L'ensemble est parfaitement fondu, donc... prêt à déguster ! 

  

BAROLO REVERDITO

Un vin représentatif de 

la grande viticulture italienne ! 

 



     Et, comme il se doit,

des remerciements tous particuliers ...

...A Notre Ami Stéphane, pour ses choix judicieux et son sens du partage...

...Au Canon d’Or, qui se surpasse toujours et encore pour accorder les mets aux magnifiques bouteilles dégustées,

... Et aux AvInturiers,… pour leur savoir boire !

 



 

Blog Vinissime