VIE D'OC

et

JEAN-MICHEL BORON,

Chez

LINDA et PHILIPPE

 

Chez Linda et Philippe

 

 

Ce rendez-vous désormais incontournable de la fin du printemps avec notre ami Jean-Michel (surnommé "le dénicheur"), chez nos hôtes Linda et Philippe, a tenu grandement ses promesses !

Nous nous sommes laissé entraîner avec délices à la découverte de magnifiques "pépites" issues du plus grand vignoble de France : la région Languedoc-Roussillon.

Soigneusement sélectionnés, les Domaines représentés nous ont offert qui la confirmation de leur talent, qui de belles découvertes.

Un joli petit rosé pour l'entame de cette dégustation : un Gris de gris 2017 (AOC Corbières) du Domaine de Fontsainte. La robe est rose saumoné très pâle, et le nez offre une intensité aromatique assez impressionnante sur des notes mi-fruitées mi-florales. En bouche, le vin se révèle assez dense, avec une vitalité et une fraîcheur qui lui confèrent un caractère très gourmand. On pourra l'apprécier tout l'été en apéritif ou encore sur un plateau de charcuterie.

Pour ce qui est de la conquête du Graal en matière de rosé, inutile de chercher bien loin : offrons-nous un beau flacon de la cuvée Juliette du domaine MONTPLÉZY. Ce 2017 est dans la lignée des 2015 et 2016, avec un style  propre au millésime. Élégant, raffiné, persistant, gagnant en complexité avec le temps, ce monument languedocien accompagnera idéalement de bons poissons de méditerranée, une viande blanche ou encore des sushis. La grande classe !

Pépettes 2017 (IGP Pays d'Oc) du domaine Champ des soeurs est une magnifique entrée en matière pour les rouges ! En fraîcheur, sur le fruit, avec léger côté épicé, ce vin est d'une gourmandise indiscutable. On peut le déguster pour lui-même en apéritif, mais il se consommera volontiers avec des grillades au barbecue. Que du plaisir !

Grande (et même énorme) surprise pour moi que Tian-Ren - Le Jardin 2017 (IGP AUDE) du Château de Caraguilhe ! Presque que du fruit (rouge et noir), avec un léger bouquet floral. La bouche délicate et pure se prolonge avec une incroyable fraîcheur. Impressionnant de gourmandise, on peut se délecter de ce vin rien que pour lui-même, mais gageons qu'il est capable d'accompagner quelque charcuterie, viande blanche ou même grillade.

Jullile 2015 (IGP Pays d'Oc) du domaine RICARDELLE de LAUTREC, sur les fruits noirs, les épices, la garrigue le tout accompagné de fines notes vanillées, se présente comme un vin de garde au caractère bien trempé. On peut l'apprécier dès aujourd'hui sur une viande blanche accompagnée d'une sauce un peu relevée ou encore une pièce de boeuf. Mais si l'on a la patience de le garder deux à trois ans de plus, il siéra parfaitement à un petit gibier !

Villa Dondona 2014 (AOP Monpeyroux), un autre vin de caractère et qui ne laisse pas indifférent. Ici les tannins sont un peu plus fondus que ceux du vin précédent et le vin a déjà acquis une certaine patine. La complexité dont il jouit déjà plaide en faveur de la belle gastronomie. Les amateurs de belles pièces du boucher apprécieront !

Les fruits noirs, presque compotés, et les épices s'extraient délicatement de Terre de Pierres 2010 (AOP LA CLAPE) du CHÂTEAU MOYAU. Tendre et généreux à la fois, doté de tannins soyeux, il est en phase d'atteindre son apogée et pour quelques années encore. Un soleil couchant... de Méditerranée !

N°1 (AOC Minervois) du domaine HEGARTY CHAMANS sur son millésime 2011 : comme à son habitude, structuré, droit, élégant et bâti pour la garde (mais déjà fort intéressant à la dégustation), ce vin a pour objectif de faire l'unanimité, et c'est réussi !

Pour ma première rencontre avec Premium 2014 (AOP LA CLAPE) du CHÂTEAU CAMPLAZENS, je dois avouer avoir été totalement conquis par ce splendide nectar dans la plus pure tradition des vins du domaine. Une Syrah sur de belles notes de fruits noirs, un soupçon poivrée, et une bouche à la fois tendre et généreuse. D'une gourmandise absolue, il se déguste magnifiquement bien aujourd'hui, mais possède encore quelques belles années devant lui. A ne pas manquer !

Deux blancs pour achever la dégustation avec, pour commencer Glouglou des Gourgoules 2017 (IGP Pays d'Oc) du Château de Caraguihes. Comme son nom l'indique, ce vin sympa aux notes d'agrumes et de fleurs blanches est là pour nous désaltérer. Il y parvient bien le bougre avec, en plus, une petite longueur en bouche qui prolonge bien son effet.

Un grand vin, d'un non moins grand domaine, avec Daumas Gassac blanc 2017 (IGP Saint-Guilhem du désert). Le vin n'en est qu'à sa genèse, mais il promet. Discret au premier nez, il s'ouvre progressivement dans le verre laissant place à une succession de parfums floraux et minéraux. Il ne s'affirme pas encore pleinement en bouche, mais sa structure et son équilibre sont garants d'un long potentiel d'évolution. Une bonne dizaine d'années à patienter avant son apogée !

 

 

 



Quelques unes des stars de la soirée...

Monplézy - Juliette

 

 

Tian Ren

 

 

Mas Daumas Gassac Blanc

 



 Et, bien sûr, comme toujours...

  Un immense merci à Linda et Philippe pour l'organisation "royale" de cette soirée !

Des félicitations à Jean-Michel BORON pour ses talents de wine-expert !

 



Crois au rouge