DIVEM 

Chapeau Gil MORROT !

 

DIVEM

 

C'est un stand quelque peu hors du commun qui a attiré mon attention alors que j'arpentais les allées du salon Millésime Bio à Montpellier, fin janvier dernier : sur la table était exposé un seul et unique flacon (certes un magnum !), et quelques verres... Assis derrière son stand, chapeau enfoncé sur la tête, sourire au coin des lèvres, le viticulteur observait les visiteurs d'un air goguenard... Remarquant mon étonnement, Gil Morrot m'a gentiment interpellé et invité à déguster son breuvage... 

Avec un seul vin présenté, je ne risquai pas de prendre trop de retard sur le programme de dégustation que j'avais préparé, et j'ai donc pris le temps de répondre à l'invitation.... et de faire un incroyable voyage olfactif ! Passée l'observation de la robe, je me mis à humer ce qui m'apparut immédiatement comme un vin d'une intensité et d'une complexité aromatique phénoménales. Nez après nez s'exhalaient une multitude de bouquets fruités, floraux, minéraux, empyreumatiques... Bref, une richesse de parfums dépassant les 54 arômes du grand coffret " Le Nez du Vin " de Jean Lenoir ! En, bouche, les sensations se confirmèrent, s'amplifièrent même, avec une consistance, une profondeur et un équilibre autour d'une fraîcheur incommensurable que seuls procurent des grands languedociens comme "La Grange des Pères" ou encore le "Clos des Cistes" !

Avec une production de 4600 unités sur ce millésime 2016 du domaine éponyme DIVEM, cette cuvée est évidemment épuisée... mais ma déception fut de courte durée lorsque le vigneron sortit de derrière les fagots le millésime 2017 (soutiré pour l'occasion), d'un niveau tout à fait comparable au précédant... 

Il faudra patienter jusqu'en septembre 2019 pour pouvoir s'en procurer, mais cela en vaut la peine : un grand vin de dimension planétaire... à environ 30 €, prix public. Chapeau Gil Morrot !

 


 

 Préserver la Terre